"Phrase inspirante sur la contre histoire de l’Art à me fournir"

Le XIXe, continent à explorer

Qu’il est sot de médire d’Ilya Répine

Magnifique rétrospective du grand peintre russe au Petit Palais jusqu’au 23 janvier prochain Peu d’étudiants en histoire de l’art échappent à la lecture des textes de Clement Greenberg (1909-1994). Il est l’un des plus fameux critiques d’art du xxe siècle. Son nom reste associé au triomphe de l’école de New York. Il pense qu’il y

Lire la suite »

Théodule Ribot, l’un des plus puissants peintres du XIXe siècle

Soleil noir du caravagisme Nous sommes en 1884, à l’hôtel Continental, à Paris. Divers orateurs se succèdent lors d’un grand banquet. Un dernier homme se lève avec difficulté. Il est ému. « Je bois à l’art ! bredouille-t-il. À l’art que j’aime ! À l’art de nos maîtres ! À l’art de Millet, de Corot, de Daubigny, de Courbet ! »

Lire la suite »

Les Flandrin : quand l’Église aimait les arts

La restauration des peintures d’Hippolyte Flandrin (1809-1884) dans l’église Saint-Germain-des-Prés, à Paris, est complétée par une rétrospective des œuvres de cet artiste et de ses deux frères, Auguste et Paul, au musée des Beaux-Arts de Lyon. Hippolyte, le plus connu, est disciple d’Ingres, et l’élève dépasse vite le maître. Là où Ingres livre des corps

Lire la suite »

Antony Roux, collectionneur typique du XIXe et ami de Gustave Moreau

Il y a 400 ans naissait Jean de La Fontaine (1621-1695). L’année 2021 est l’occasion de commémorations et expositions consacrées à cet auteur si populaire. Un point décisif est qu’il s’exprime dans un langage merveilleusement imagé. Cela donne à ses textes simplicité et force expressive. Du langage imagé aux images proprement dites, il n’y a qu’un

Lire la suite »

Krøyer, peintre de l’école de Skagen

Récemment, une remarquable exposition au Petit Palais a été consacrée à la peinture danoise de la première moitié du XIXe siècle. Cependant, les artistes danois les plus passionnants se situent sans doute dans la seconde partie de ce siècle, avec l’école de Skagen, du nom d’une localité où ils aiment se réunir au nord du

Lire la suite »

À quoi sert la commission des Trésors nationaux ?

La Commission des trésors nationaux réunit le gratin des conservateurs français et historiens de l’art. Son rôle est de proposer au ministre de la Culture le classement d’œuvres au titre de « trésor national ». Les objets ainsi qualifiés ne sont plus exportables durant 30 mois. Dans la majorité des cas, une acquisition intervient au profit des

Lire la suite »

1801-1864 : premier envol de la peinture danoise

Le Petit Palais abrite une exposition consacrée à la peinture danoise de la première moitié du XIXe siècle. Cette exposition n’est malheureusement plus visible à cause de la Covid. Mais ceux qui ne l’ont pas vue peuvent s’en faire une idée sur le site du Petit Palais ou grâce au magnifique catalogue de l’exposition… Loin

Lire la suite »

Le Sacré-Cœur, magnifique mais toujours incompris

Les uns y voient une offense à la Commune, les autres le summum du kitsch dévotionnel. Le Sacré-Cœur sera bientôt classé « monument historique ». Enjeu depuis sa fondation de luttes idéologiques, la basilique reste surtout une œuvre d’art. Tout commence à Périgueux. En 1849, un certain Paul Abadie (1812-1884) est nommé architecte diocésain dans

Lire la suite »

Will Cotton : vers une maturité de l’hyperréalisme

À Bruxelles, la galerie Templon a présenté au début de l’été 2020 une intéressante exposition Will Cotton. L’univers de cet artiste, peuplé de pâtisseries et de femmes-friandises, s’avère troublant à plus d’un titre. Cet événement confirme le fait que l’hyperréalisme a su évoluer vers plus de nuances depuis l’esprit souvent besogneux de ses débuts. D’accortes

Lire la suite »

La statue du général Dumas

Plutôt que détruire des monuments, il vaudrait mieux en ériger de nouveaux et rééquilibrer le parc existant dans le sens de la sensibilité de notre temps. C’est, en substance, ce que dit à bon escient sur LCI, le 19 juin, la députée LREM Frédérique Dumas. Retenez ce nom : Dumas. Notre patrimoine sculpté ressemble un

Lire la suite »

Jules Desbois : tour à tour tragique et sensuel, il est l’un des plus grands sculpteurs du XIXe siècle

Dans le petit village angevin de Parcay-les Pins, un émouvant petit musée d’origine associative permet de découvrir le sculpteur Jules Desbois (1851-1935). Le talent de Desbois traite avec beaucoup de finesse de la sensualité féminine chère aux artistes néobaroques, mais il s’attaque aussi de façon magistrale à des thèmes tels que la vieillesse, la maladie,

Lire la suite »

L’art des Ronds-points en dit long sur notre époque

Dans la France périurbaine, nombre de ronds-points abritent des œuvres d’art contemporain d’un goût douteux. Souvent kitsch ou prétentieux, ces giratoires font regretter la statuaire IIIe République qui embellissait la France. Si un archéologue voulait, dans quelques siècles, aller à la découverte de l’art de notre temps, nul doute qu’il tomberait en premier lieu sur

Lire la suite »

Richesse de la peinture en Pologne au XIXe siècle

En France, on connaît peu de peintres polonais. En outre, on néglige l’art du XIXe siècle dès lors qu’il sort des sentiers battus menant des impressionnistes à la modernité. C’est dire à quel point il faut se réjouir de la très riche exposition au Louvre-Lens de la peinture polonaise, de la seconde moitié du XIXe

Lire la suite »

Essor décisif de la peinture anglaise au tournant du XVIIIe siècle

Le musée du Luxembourg présente une trentaine d’artistes britanniques dans l’exposition « L’Âge d’or de la peinture anglaise : de Reynolds à Turner ». Au tournant du XVIIIe siècle, ces maîtres voyageurs se sont approprié les (grandes) manières des maîtres flamands et vénitiens. Ils forment l’un des principaux viviers où le XIXe siècle européen a

Lire la suite »

Alphonse Mucha, toujours aimé malgré les historiens de l’art

Le musée du Luxembourg, à Paris, propose à partir du 12 septembre une rétrospective Alphonse Mucha (1860-1939). Cet illustrateur tchèque emblématique de l’Art nouveau a produit des affiches mythiques pour Sarah Bernhardt et les biscuits LU. Il laisse une œuvre singulière à la postérité florissante, notamment dans la bande dessinée. « Choisissez une autre profession où

Lire la suite »

« Un mélange persistant d’inculture et de préjugés ! » Notre-Dame de Paris

Alors que le Président a étrangement appelé à « rebâtir » Notre-Dame «encore plus belle» et qu’un concours international convoque les «meilleurs talents de la planète», toutes les éventualités semblent envisageables pour la malheureuse cathédrale. Encore une fois, la source des difficultés tient à notre incompréhension persistante du XIXe  siècle. La valeur artistique d’un bâtiment

Lire la suite »

Le Doubs célèbre Gustave Courbet

C’est en 1819 que Gustave Courbet naît à Ornans, dans le Doubs. Très logiquement, la célébration de son bicentenaire est à l’ordre du jour cette année, tout particulièrement dans ce département. Nombre d’événements* liés au souvenir de ce peintre vont y émailler agréablement l’été. Courbet n’est pas seulement originaire d’Ornans : il aime y revenir et

Lire la suite »

Entretien avec Jean-Baptiste Minnaert « Ce serait un crime d’effacer l’immense apport de Viollet-le-Duc »

Depuis sa restauration par Viollet-le-Duc, Notre-Dame est aussi une cathédrale du XIXe siècle. Pour l’historien de l’architecture Jean-Baptiste Minnaert, sa reconstruction doit respecter la charte de Venise, sans forcément utiliser les mêmes matériaux qu’autrefois. interview pour le magazine Causeur Notre-Dame est perçue comme une merveille du XIIIe siècle. Pourtant, il semble que la contribution du

Lire la suite »

Notre-Dame a eu la mauvaise idée de brûler à une période de grande inculture en ce qui concerne l’art du XIXe siècle

Notre-Dame fait l’objet de propositions de reconstruction farfelues. Jusqu’au sommet de l’État, bien peu reconnaissent l’apport décisif de Viollet-le-Duc. Immédiatement, le 15 avril dernier, je me rends à Notre-Dame. La nuit n’est pas encore tombée. L’émotion de la population est palpable, j’allais dire « tripale ». Je rejoins un petit carré aménagé pour les journalistes.

Lire la suite »

Théodule Ribot, le soleil noir du caravagisme

Les musées de Courbevoie et de Colombes proposent des rétrospectives consacrées à Théodule Ribot. Ce peintre majeur du XIXe siècle à la noirceur tranquille actualise magistralement la tradition caravagesque. Nous sommes en 1884, à l’hôtel Continental, rue Castiglione, à Paris. Il y est donné un grand banquet. Divers orateurs se succèdent. Un dernier homme se

Lire la suite »

Fernand Khnopff, dans les brumes du symbolisme

Jusqu’au 17 mars, le Petit Palais présente une rétrospective du symboliste Fernand Khnopff (1858- 1921). Ce peintre belge injustement oublié a sublimé la femme dans ses portraits de créatures rousses aux beaux yeux vitreux. Six consonnes pour un patronyme ne comptant que sept lettres, c’est peut-être trop. On orthographie rarement bien du premier coup le

Lire la suite »

Fernand Khnopff, grand maître et vrai mystique

À Paris, le Petit Palais consacre une grande rétrospective à ce maître du symbolisme belge, longtemps oublié, qui s’avère l’un des artistes majeurs du XIXe siècle. « L’inaction contemplative, la solitude, le silence semblent baigner dans une même pulsation du néant. » « Une claustration perpétuelle », telle est, selon l’écrivain Émile Verhaeren, la vie de Fernand Khnopff. C’est

Lire la suite »

L’Arc de triomphe, ou ce qu’il en reste

Érigé pour célébrer la Grande Armée de Napoléon, l’Arc de Triomphe s’est fondu dans le moule républicain, notamment en accueillant la tombe du Soldat inconnu. Quoique relative, sa récente profanation par des casseurs est un outrage aux yeux de nombreux Français. Portrait d’un monument national. Le 1er décembre dernier, en marge de la manifestation des

Lire la suite »

Il faut sauver le Grand Palais

Sortant à peine d’une longue phase de travaux de 1993 à 2005, le Grand Palais va à nouveau fermer ses portes de 2021 à 2024, pour un coûteux chantier de restauration et de réaménagement. Ira-t-on au bout des rénovations nécessaires, cette fois-ci ? Les missions de cette institution seront-elles suffisamment réexaminées pour lui apporter un

Lire la suite »

Tout est dans Gustave Moreau, même l’abstraction

Tout est dans Gustave Moreau. C’est ce qu’on pourrait conclure en parcourant l’œuvre de ce peintre français hors norme de la seconde moitié du XIXe siècle. Originaire d’une famille aisée, peu soucieux de vendre, il vit retiré en ermite dans sa maison-atelier du 9e arrondissement de Paris, transformée en musée à sa mort. Il y entasse

Lire la suite »

Delacroix : réchauffement pictural en fin de glaciation néoclassique

Le Louvre propose jusqu’au 23 juillet une grande rétrospective Eugène Delacroix (1798-1863). Si on connaît l’auteur de La Liberté guidant le peuple, on ignore souvent le rôle décisif qu’a joué cet admirateur de Véronèse et de Rubens pour sortir la peinture de l’ennui néoclassique. De nos jours, quand on veut attirer la sympathie sur un

Lire la suite »

Eugène Delacroix, revisité par Lillian Thuram

L’ex-footballeur, reconverti dans l’éducation contre le racisme, joue actuellement les guides au musée Delacroix. Son moralisme au gout du jour contraste étrangement avec la fureur sensuelle du maitre romantique. L’ex-footballeur, reconverti dans l’éducation contre le racisme, joue actuellement les guides au musée Delacroix. Son moralisme au gout du jour contraste étrangement avec la fureur sensuelle

Lire la suite »

Charles Despiau, un grand sculpteur qu’on ne veut pas nous montrer

Une biographie de Charles Despiau (1874-1946), figure de proue de la sculpture de l’Entre-deux-guerres, vient d’être publiée. L’auteure, Élisabeth Lebon, en analysant la vie de ce créateur, éclaire les changements spectaculaires de la sculpture durant la première partie du xxe siècle. Son livre montre aussi l’étrange trajectoire d’une génération d’artistes propulsée par la méritocratie républicaine

Lire la suite »

Des idiotes utiles font redécouvrir Waterhouse

Les féministes en font beaucoup pour faire redécouvrir au public la force évocatrice de la peinture figurative. Après la diabolisation de Balthus, Egon Schiele et Gustave Courbet, le mauvais œil s’est porté sur John William Waterhouse (1849-1917). Souvent qualifié à tort de préraphaélite, ce peintre victorien a une facture éblouissante qui en fait indiscutablement l’un

Lire la suite »

Millet, un artiste qui a eu l’idée de peindre le petit peuple

Deux expositions au Palais des beaux-arts de Lille rendent hommage à Jean-François Millet (1814-1875). On commence enfin à mesurer l’influence considérable de ce peintre-paysan passionné par les gens ordinaires sur les artistes européens et américains. Tout au bout du département de la Manche, au nord-ouest, à l’endroit le plus reculé et le plus sauvage, se

Lire la suite »

Anders Zorn, très bon peintre suédois de la fin du XIXe siècle

Faute de pouvoir être classé dans une avant-garde répertoriée, le grand peintre suédois Anders Zorn (1860-1920) était presque inconnu en France. La rétrospective que lui consacre le Petit Palais rend justice à ce chantre de la nature, des femmes et des traditions paysannes. En arrivant  dans  les  premières  salles  de l’exposition  Anders  Zorn,  au  Petit 

Lire la suite »

Félicien Rops, le pornocrate qui savait dessiner les femmes

Au Creusot, une passionnante rétrospective rend hommage à Félicien Rops (1833-1898). Graveur, peintre et dessinateur, il montra un talent singulier pour évoquer les femmes, le sexe, la mort et ceux qui les fréquentent. Sa gravure la plus connue, Pornocrates, a fait le tour du monde. On y voit une femme grassouillette aux trois quarts nue,

Lire la suite »

Henner, Maignan, Moreau… l’art du XIXe siècle, tel qu’on l’a oublié…

À Paris, trois anciens ateliers d’artistes permettent de redécouvrir trois peintres étonnants : Jean-Jacques Henner, Albert Maignan et Gustave Moreau. L’occasion de prendre la mesure de la diversité artistique immense de la fin du XIXe siècle. J’ai sonné. Les gardiens m’ont ouvert. Ils semblaient étonnés, mais contents d’avoir une visite. J’étais peut-être leur première entrée

Lire la suite »

La sculpture néobaroque sensible au monde du travail

On vous l’a assez dit : ce sont des pompiers ! Des académiques ! Des artistes-bourgeois à Légion d’honneur ! Des vieux jeu ! Des nuls ! Circulez, il n’y a rien à voir ! Grave erreur : la sculpture néobaroque de la fin du XIXe siècle et du début du XXe s’avère un continent

Lire la suite »

Rochegrosse reste en réserve à Paris, mais est honoré à Moulins

Encore un cubiste embaumé au Grand Palais! Avant même d’exister, l’expo Braque sentait le déjà-vu. Et si vous alliez plutôt à Moulins, découvrir l’œuvre étonnante de Rochegrosse (1859-1938), à mi-chemin entre Tiepolo et la BD ? Procès de l’auteur de Guernica, Braque est surtout connu pour sa contribution au cubisme et sa pratique des papiers

Lire la suite »

Le bon goût des conservateurs occulte toujours le meilleur du XIXe siècle : le cas du Parsifal de Rochegrosse

L’autre jour, au musée d’Orsay, je suis tombé, stupéfait, sur une toile de Rochegrosse, toile que je n’avais pas vue de visu : Parsifal parmi les filles-fleurs. Au pied de cette toile, il y avait toute une classe. Les enfants, assis en tailleur, semblaient contents et chacun y allait de son commentaire. Cette peinture décorative, gaie et proche de l’univers de la BD,

Lire la suite »