"Phrase inspirante sur la contre histoire de l’Art à me fournir"

Rodin Auguste

Théodule Ribot, l’un des plus puissants peintres du XIXe siècle

Soleil noir du caravagisme Nous sommes en 1884, à l’hôtel Continental, à Paris. Divers orateurs se succèdent lors d’un grand banquet. Un dernier homme se lève avec difficulté. Il est ému. « Je bois à l’art ! bredouille-t-il. À l’art que j’aime ! À l’art de nos maîtres ! À l’art de Millet, de Corot, de Daubigny, de Courbet ! »

Lire la suite »

Jules Desbois : tour à tour tragique et sensuel, il est l’un des plus grands sculpteurs du XIXe siècle

Dans le petit village angevin de Parcay-les Pins, un émouvant petit musée d’origine associative permet de découvrir le sculpteur Jules Desbois (1851-1935). Le talent de Desbois traite avec beaucoup de finesse de la sensualité féminine chère aux artistes néobaroques, mais il s’attaque aussi de façon magistrale à des thèmes tels que la vieillesse, la maladie,

Lire la suite »

Théodule Ribot, le soleil noir du caravagisme

Les musées de Courbevoie et de Colombes proposent des rétrospectives consacrées à Théodule Ribot. Ce peintre majeur du XIXe siècle à la noirceur tranquille actualise magistralement la tradition caravagesque. Nous sommes en 1884, à l’hôtel Continental, rue Castiglione, à Paris. Il y est donné un grand banquet. Divers orateurs se succèdent. Un dernier homme se

Lire la suite »

L’Arc de triomphe, ou ce qu’il en reste

Érigé pour célébrer la Grande Armée de Napoléon, l’Arc de Triomphe s’est fondu dans le moule républicain, notamment en accueillant la tombe du Soldat inconnu. Quoique relative, sa récente profanation par des casseurs est un outrage aux yeux de nombreux Français. Portrait d’un monument national. Le 1er décembre dernier, en marge de la manifestation des

Lire la suite »

Millet, un artiste qui a eu l’idée de peindre le petit peuple

Deux expositions au Palais des beaux-arts de Lille rendent hommage à Jean-François Millet (1814-1875). On commence enfin à mesurer l’influence considérable de ce peintre-paysan passionné par les gens ordinaires sur les artistes européens et américains. Tout au bout du département de la Manche, au nord-ouest, à l’endroit le plus reculé et le plus sauvage, se

Lire la suite »

Félicien Rops, le pornocrate qui savait dessiner les femmes

Au Creusot, une passionnante rétrospective rend hommage à Félicien Rops (1833-1898). Graveur, peintre et dessinateur, il montra un talent singulier pour évoquer les femmes, le sexe, la mort et ceux qui les fréquentent. Sa gravure la plus connue, Pornocrates, a fait le tour du monde. On y voit une femme grassouillette aux trois quarts nue,

Lire la suite »